Dicos-Blogue

Bienvenue à tous ceux qui, par amour des livres, par curiosité, ou guidés par le simple hasard, ont découvert Dicopathe ! Notre site s’est donné comme objectif premier de faire découvrir les encyclopédies et les dictionnaires de notre collection, mais nous souhaitons aussi, dans le cadre de cette rubrique, offrir à ceux qui veulent nous rejoindre des…

Détails

Les premiers dictionnaires de langues amérindiennes (1ère partie) : l’Amérique espagnole et portugaise (XVIe-XVIIe siècle)

On a pas retrouvé à ce jour de traces de dictionnaires ou de lexiques de langues amérindiennes datant d’avant l’arrivée des Européens. A dire vrai, seuls quelques peuples de la zone méso américaine (Mexique et pays avoisinants), disposait de systèmes d’écriture. Le très puissant Empire inca utilisait le quechua et l’aymara comme langues officielles, mais celles-ci n’étaient pas…

Détails

Le Codex Seraphinianus, encyclopédie imaginaire et œuvre d’art surréaliste

Sur Dicopathe, nous avons déjà eu le loisir et le plaisir de traiter de livres étranges, ésotériques et inclassables, dont le Manuscrit Voynich qui, sans conteste, demeure le plus mystérieux d’entre eux. Mais, plus proche de nous dans le temps, un autre ouvrage présenté comme une encyclopédie consacrée à un monde imaginaire défie nos analyses…

Détails

L’imbroglio Philip ROTH vs Wikipédia

Décédé le 22 mai dernier, Philip ROTH était unanimement considéré comme l’un des plus grands écrivains américains contemporains. Devenu mondialement célèbre en 1969 avec son roman Portnoy’s complaint, il avait mis un terme à sa carrière d’écrivain en octobre 2012 après avoir publié plus de trente romans. Quelques mois avant d’arrêter l’écriture, ROTH s’était trouvé…

Détails

Le dictionnaire des synonymes des mots et expressions des français parlés

Si, par commodité et par usage, il est habituel de parler de “la” langue française, personne ne conteste désormais qu’elle soit véritablement plurielle. En France même, la langue “académique” connaît bien des variantes du fait de l’existence de tournures régionales ou argotiques, mais c’est dans le vaste domaine de la francophonie que cette diversité peut…

Détails

Insultes, injures, vacheries et autres délicatesses (3e partie) : les jolis jurons du temps jadis

Dans l’introduction de son Dictionnaire des injures, publié pour la première fois en 1967, Robert ÉDOUARD fait un constat véritablement alarmant : « Les habitants de notre pays ont perdu le goût de la belle injure truculente, colorée et bon enfant. » Il se désole que l’injure dans la société contemporaine ne se résume le plus souvent qu’à…

Détails

Insultes, injures, vacheries et autres délicatesses (2ème partie) : écrivains, intellectuels et artistes

Si nous étions ingénument tentés de penser que le talent, le style, la hauteur de vue et les pensées profondes mettent une personnalité à l’abri de la basse colère, de la mesquinerie et de la méchanceté, nous déchanterions à la lecture du Dictionnaire des injures littéraires (ci-dessous). Cet épais recueil, réalisé par Pierre CHALMIN (qui…

Détails

Insultes, injures, vacheries et autres délicatesses (1ère partie) : le monde politique

Les Français sont bien souvent sceptiques, parfois même cyniques et désabusés, sur le comportement de leurs élus, mais il est indéniable que le goût de la polémique politique est solidement ancré dans l’opinion publique de notre beau pays ! Ce trait de caractère se retrouve dans le plaisir bien français de distiller des “petites phrases” assassines…

Détails

Dictionnaires et nationalismes : l’expérience serbo-croate

Instruments privilégiés de la conservation et de la transmission de la connaissance, les dictionnaires et les encyclopédies reflètent la société de leur époque et, à ce titre, ils ne sont pas épargnés par les tensions politiques et les aléas de l’histoire. Nous allons essayer d’illustrer ce constat à travers l’aventure emblématique de la lexicographie du…

Détails