Dictionnaires, codes et cryptographie (1re partie) : le secret de la correspondance

L’utilisation d’un langage codé est une activité très ancienne, qu’elle soit destinée, selon les cas, à espionner, à entretenir une correspondance amoureuse, à transmettre des informations confidentielles ou à conserver le secret d’opérations et de transactions. Sans remonter aux peintures préhistoriques qui conservent leurs mystères, signalons que le plus ancien document crypté connu est une…

Détails