Dictionnaires, codes et cryptographie (1re partie) : le secret de la correspondance

L’utilisation d’un langage codé est une activité très ancienne, qu’elle soit destinée, selon les cas, à espionner, à entretenir une correspondance amoureuse, à transmettre des informations confidentielles ou à conserver le secret d’opérations et de transactions. Sans remonter aux peintures préhistoriques qui conservent leurs mystères, signalons que le plus ancien document crypté connu est une…

Détails

Le lexique taafien

Dans Dicopathe il nous est arrivé, à plusieurs reprises, d’évoquer la lexicographie de langues et d’idiomes méconnus. Ce fut en particulier le cas à propos du norfuk ou des langages imaginaires et cryptés. Cette fois-ci nous souhaitons attirer l’attention de nos lecteurs sur un lexique tout à fait original : le taafien. La première particularité de…

Détails

Un dictionnaire pour deux Corées (1re partie) : l’opération Malmoï

La Corée constitue une zone de tension géopolitique et militaire aigüe depuis 1953. Cette date est celle d’un armistice qui n’a jamais débouché sur un véritable traité de paix. Ce pays occupe régulièrement les premiers titres de l’actualité, en particulier à l’occasion des démonstrations de force de l’ubuesque régime nord-coréen qui a désormais acquis un…

Détails

La bibliothèque disparue d’IVAN le terrible

Dès sa disparition, la célèbre bibliothèque d’Alexandrie accède au rang de mythe universel, mais une autre bibliothèque légendaire, bien moins renommée, continue depuis des siècles à enflammer les imaginations au point de faire l’objet d’une quête qui se perpétue de nos jours : la bibliothèque disparue d’IVAN le TERRIBLE. L’histoire de cette bibliothèque, qui porte le…

Détails

Le roi du Scrabble : Nigel RICHARDS, un kiwi dicopathe +++

Comment devenir champion du monde du Scrabble francophone sans parler ni comprendre un mot de français ? Réponse : en apprenant par cœur tous les mots du dictionnaire ! C’est l’exploit incroyable qu’a réalisé Nigel RICHARDS, un Néo-Zélandais de 51 ans qui, grâce à une phénoménale mémoire, a réalisé l’exploit d’ingurgiter en neuf petites semaines les 380 000 et quelques…

Détails

Une micro-encyclopédie dans l’espace : les programmes Pioneer et Voyager

Décédé le 14 mars dernier, l’astrophysicien Stephen HAWKING avait ainsi résumé la destinée de l’espèce humaine : « Nous sommes juste une race avancée de singes sur une planète mineure d’une étoile très ordinaire. Mais nous sommes capables de comprendre l’Univers. Cela fait de nous quelque chose de très spécial. » Depuis que l’être humain observe la voûte céleste…

Détails

Les premiers dictionnaires de langues amérindiennes (3e partie) : l’Amérique du Nord (XIXe-XXe siècles)

Après avoir obtenu leur indépendance, et avoir acquis le très vaste territoire de la Louisiane, les États-Unis commencent à entreprendre un mouvement de colonisation vers l’ouest. À la fois organisée et spontanée, cette progression, qui s’accélère à partir des années 1840, trouve donc sur son chemin de nombreuses nations indiennes, dont certaines ont déjà eu…

Détails

Les premiers dictionnaires de langues amérindiennes (2e partie) : le temps des Français et des Britanniques (XVIIe-XVIIIe siècles)

Débarquant en Amérique bien après les Espagnols et les Portugais, la France et la Grande-Bretagne se heurtent aux premiers conquérants, en particulier au Brésil et aux Antilles. Après avoir tenté de capter les richesses des territoires sous domination ibérique par le biais de la piraterie et de la guerre, ces puissances, auxquelles il faut ajouter…

Détails