Une encyclopédie chinoise fantôme : le Répertoire céleste des choses utiles

Le répertoire céleste des choses utiles La Chine est l’une des grandes aires civilisationnelles qui ont vu naître et s’épanouir le genre encyclopédique. L’empire du Milieu peut s’enorgueillir d’être le berceau d’œuvres ambitieuses, comme le Taiping Yulan, le Siku Quanshu, et surtout le colossal Yongle Dadian qui, avec ses 11 095 tomes, est longtemps resté…

Détails

Le très singulier Codex Rohonczy

Un livre mystérieux En 1838, le comte Gusztáv BATTHYANY, héritier d’une longue lignée de collectionneurs, lègue à l’Académie hongroise des sciences de Budapest les 30 000 volumes de sa bibliothèque familiale du château de Rechnitz ; ville qui, à l’époque, se situe en Hongrie sous le nom de Rohonc. Lors du tri de cette véritable manne…

Détails

Le Petit Larousse vu par le plasticien Gilles BARBIER

Gilles BARBIER, un artiste atypique et déroutant Les superbes illustrations du Nouveau Larousse illustré et du Petit Larousse illustré, ornés en couverture de la célèbre Semeuse d’Eugène GRASSET, confèrent à ces dictionnaires encyclopédiques une valeur esthétique indéniable. Ces ouvrages, loin de n’être que de “beaux objets” agréables à l’œil, procurent à qui les compulse un…

Détails

Le Codex Sinaiticus, un manuscrit “réunifié” par le numérique

Von TISCHENDORF, un “bliblioexplorateur” Au cours des siècles, il est arrivé que des livres et des manuscrits connaissent un destin hors normes. Longtemps dissimulés, certains d’entre eux ont resurgi à l’époque contemporaine de manière spectaculaire, comme par exemple les rouleaux de la mer Morte ou les livres de Dunhuang. Plus prosaïquement, quelques autres se sont…

Détails

Le Gobblefunk de Roald DAHL, des livres pour enfants aux dictionnaires

Roald DAHL, une star parmi les écrivains de livres pour la jeunesse Parmi les écrivains contemporains spécialisés dans les livres pour la jeunesse, Roald DAHL tient une place d’honneur. Plus de 30 ans après sa disparition, ses livres et ses nouvelles – dont plusieurs popularisés par des adaptations en films et en dessins animés –…

Détails

Une encyclopédie du futile et de l'”inutile” : Les Miscellanées de Mr SCHOTT

XVIIIe et XIXe siècles, âge d’or des miscellanées Amasser un savoir “encyclopédique”, dénué d’application pratique dans la vie professionnelle ou quotidienne, est généralement considéré comme une activité futile réservée aux dilettantes. Dans son Dictionnaire du diable, Ambrose BIERCE n’hésite pas à voir l’érudition comme “la poussière tombée d’un livre dans un crâne vide”, tandis que de…

Détails

De singuliers manuscrits alchimiques : les Ripley Scrolls

L’alchimie, un thème toujours porteur Le 20 octobre 2017, à l’occasion du vingtième anniversaire de la parution du premier tome d’Harry Potter, la British Library inaugure une exposition consacrée aux objets, artefacts et animaux magiques présents dans la célèbre saga. L’événement s’adresse prioritairement aux aficionados de l’apprenti sorcier, mais l’événement Harry Potter : A History…

Détails

Le Wakan Sansai Zue, une encyclopédie sino-japonaise

Osmose culturelle entre la Chine et le Japon Malgré des tensions historiquement très fortes entre les deux pays, la Chine et le Japon partagent un fonds culturel commun. C’est en effet en s’inspirant de la brillante culture chinoise, longtemps beaucoup plus avancée que la sienne, que le Japon finira par développer une civilisation originale. L’une des…

Détails

Les fausses encyclopédies vestimentaires des clans écossais des frères SOBIESKI STUART

L’Écosse des kilts et des tartans À l’évocation de l’Écosse, certains clichés nous viennent à l’esprit, entre autres les whiskies, les cornemuses, les fantômes ou les châteaux perdus dans des landes brumeuses. Mais c’est à un autre symbole du pays que nous allons aujourd’hui consacrer notre billet ; il s’agit du kilt, et plus particulièrement du tissu de…

Détails

Kryptos, l’œuvre d’art qui défie les cryptographes

Une énigme en forme de sculpture Depuis 1961, la ville de Langley en Virginie est mondialement célèbre pour abriter le siège de la Central Intelligence Agency, plus connue sous l’acronyme CIA. Au premier abord, il semblerait que le seul intérêt de ce complexe, composé d’austères bâtiments en béton brut, ne peut résider que dans les…

Détails