The Dictionary of obscure sorrows : un lexique poétique pour nommer l’indéfinissable

Exprimer l’inexprimable Chacun d’entre nous est, à un moment ou un autre, confronté à un dilemme : comment exprimer une pensée, un sentiment, une sensation, quand le terme adéquat n’existe pas dans le lexique de sa langue ? Nous sommes alors contraints de recourir à des phrases explicatives plus ou moins alambiquées, souvent maladroites et bancales. Autre solution à notre disposition : utiliser des…

Détails

Un lexicographe discret mais prolifique : Henri GOURSAU

Le monde éditorial des dictionnaires francophones est très largement dominé par un trio de “poids lourds”, qui ont pour nom : Larousse, Hachette et Robert. Néanmoins, quelques petits éditeurs, qui assurent eux-mêmes la diffusion de leurs ouvrages, parviennent à tirer leur épingle du jeu, même si leurs tirages restent infiniment plus limités. La recette de leur succès peut, pour…

Détails

Le sauvetage des langues amérindiennes d’Amérique du Nord (XXe-XXIe siècles)

La disparition progressive des langages amérindiens Après avoir été spoliées, massacrées et déportées dans des réserves, les nations indiennes d’Amérique du Nord ont vu toutes leurs révoltes écrasées au cours du xixe siècle. Hélas, une nouvelle épreuve les attendait : celle de l’effacement de leur culture et de la désagrégation de leurs sociétés traditionnelles. Dans un billet…

Détails

Êtes-vous atteint de Tsundoku ou de bibliomanie ?

TSUNDOKU : LES SYMPTÔMES La bibliophilie est une maladie bénigne qui, le plus souvent, a pour effet de pousser celui qui en est atteint dans une démarche addictive : celle de collectionneur. Sur notre site, nous revendiquons et assumons pleinement une forme, à notre sens bien agréable, de cette pathologie. Nous voulons parler d’une manifestation particulière…

Détails

Le Parthénon des livres : une performance artistique pour dénoncer la censure

Le Parthénon outre-Rhin? Nous avons déjà eu l’occasion de présenter dans ce blog des monuments littéralement “livresques”, mais aujourd’hui nous allons nous pencher sur un cas un peu différent, puisque cette fois-ci c’est le livre lui-même qui fait office de matériau de construction en se trouvant directement incorporé à un monument. Dans les premiers mois…

Détails

Le Dictionnaire de l’Académie française mis en ligne

L’Académie française, une belle endormie ? Comme la plupart des institutions, l’Académie française n’a jamais manqué, depuis sa création en 1635, de faire l’objet de moqueries et de sarcasmes. Beaucoup d’écrivains et de polémistes se sont évertués à la décrire comme un repaire de vieux barbons pédants, dont les membres, avant tout friands d’honneurs et de…

Détails

Sans dictionnaires, ni grammaires : les fascinants langages sifflés

En bons dicopathes, nous serions naturellement disposés à penser qu’il est forcément possible d’établir un dictionnaire pour chaque langue, qu’elle soit vivante ou morte. A priori, la condition principale, mais on ne peut plus essentielle, est qu’elle dispose d’un alphabet ou d’un mode de transcription “intelligible”. Or, si bien sûr les langues anciennes, éteintes ou disparues brutalement,…

Détails

L’ambitieux projet de l’Encyclopédie des films français de 1929 à 1979

Il n’existait jusqu’à présent aucun ouvrage recensant de manière détaillée et exhaustive tous les films français. Cette absence pouvait paraître étonnante dans un pays qui est pourtant à l’origine du cinématographe né à Lyon en 1895. La réalisation d’une telle encyclopédie se heurtait sans doute à de réelles difficultés en raison du manque partiel ou…

Détails

Curiosités bibliophiles (3ème partie) : les livres empoisonnés

Les livres tueurs Souvent usitée, l’expression “livre empoisonné” se réfère souvent de manière métaphorique au contenu des textes qu’il renferme. Il est en effet difficile de concevoir que ce noble objet de notre quotidien puisse tuer au sens propre et être utilisé comme une arme par destination, même si certaines reliures médiévales les rendent particulièrement…

Détails