Le marquis de BIÈVRE, prince du calembour et encyclopédiste

Parmi la longue liste des contributeurs connus de l’Encyclopédie figure un personnage dont la présence dans cette pléiade d’écrivains, de penseurs, de philosophes, de scientifiques et de savants semble a priori insolite sinon incongrue : François-Georges MARÉCHAL, marquis de BIÈVRE. Ancien mousquetaire, arrière–petit-fils de Georges MARESCHAL, premier chirurgien du roi LOUIS XIV, cet écrivain mondain, aujourd’hui bien…

Détails

Le Prix de la carpette anglaise

Anne Hidalgo, maire de Paris, a été couronnée par l’académie l’an passé ! L’information étant passée à peu près inaperçue dans les médias, il convenait que Dicopathe, à qui rien n’échappe, s’en fasse l’écho auprès de son fidèle lectorat. Précisons quand même qu’il s’agit pas de l’Académie française qui a en charge le Dictionnaire mais d’une…

Détails

Actualités des dictionnaires

Pour les “dicophiles”, les amoureux de dictionnaires et d’encyclopédies, le premier trimestre 2018 aura été marqué par une intense activité lexicographique. Le Dicopathe a décidé de relater dans ces colonnes trois évènements représentatifs de la période : le nouveau livre de Jean Pruvost, le salon Dico-Plaisir et la Journée des dictionnaires. Pleins feux sur nos dictionnaires,…

Détails

Le manuscrit Voynich, un livre bien mystérieux

Depuis janvier, la communauté scientifique bruisse d’une rumeur persistante : grâce à un déchiffrement algorithmique, une intelligence artificielle élaborée par l’université de l’Alberta située à Edmonton (Canada), aurait percé à jour le code de l’ouvrage le plus mystérieux du monde, Le manuscrit Voynich. Malgré l’emballement médiatique qu’elle suscite, il paraît prématuré à cette heure de confirmer une…

Détails

L’Urban dictionary, une expérience participative à l’ère d’Internet

La communauté des dicopathes ne peut que constater la modification radicale du paysage de la lexicographie depuis l’arrivée d’Internet et du Web. Un grand nombre d’encyclopédies et de dictionnaires ont disparu ou, dans le meilleur des cas, ont renoncé à leur forme imprimée. Dans le même temps, certains dictionnaires sont directement élaborés sur internet et…

Détails

Sainte WIBORADE, protectrice des bibliothèques

Plusieurs religions ont entretenu le culte de divinités protectrices dédiées aux lettrés et aux écrivains, telles que GANESHA dans l’hindouisme ou THOT dans l’Égypte antique. La religion chrétienne dispose pour sa part d’une sainte dévouée à la protection des livres et des bibliothèques : sainte WIBORADA dont le patronyme, en version “francisée”, est orthographié WIBORADE, GUIBORADE…

Détails