Insultes, injures, vacheries et autres délicatesses (3e partie) : les jolis jurons du temps jadis

Dans l’introduction de son Dictionnaire des injures, publié pour la première fois en 1967, Robert ÉDOUARD fait un constat véritablement alarmant : « Les habitants de notre pays ont perdu le goût de la belle injure truculente, colorée et bon enfant. » Il se désole que l’injure dans la société contemporaine ne se résume le plus souvent qu’à…

Détails

Histoires de faussaires (3ème partie)

Dans un livre traduit et édité en France en 2004 sous le titre de Faussaires et critiques, l’Américain Anthony GRAFTON résume en quelques phrases l’objet de ce dernier billet consacré aux livres et manuscrits falsifiés : « On pourrait croire que la multiplication de bibliothèques bien ordonnées, des ouvrages de référence, des catalogues et le nombre croissant…

Détails

Histoires de faussaires (2ème partie) : le cas HOFMANN

A l’époque contemporaine, une figure de faussaire se détache clairement du lot de ses collègues, celle de l’américain Mark HOFMANN. Ses origines, sa personnalité trouble, l’implication d’autorités religieuses, son monstrueux culot et la conclusion tragique de cette affaire lui ont conféré, dans sa spécialité, une célébrité internationale. Élevé en Utah dans la foi mormone, il n’hésite pas à…

Détails

Histoires de faussaires (1ère partie)

Le marché de l’art se voit régulièrement secoué par de retentissants scandales dus à la vente d’habiles copies sous le sceau de l’ancien et de l’authentique. Moins médiatisé, le monde de la bibliophilie n’est pas pour autant à l’abri de ces dérives. Certes les prix d’acquisition des ouvrages ne sont pas extravagants comparés à ceux…

Détails

Quelques marques d’imprimeurs remarquables de la collection Dicopathe

Dans un billet précédent, nous avons présenté un petit panorama de ces marques d’imprimeurs. Cette appellation est d’ailleurs réductrice, car elles peuvent également être celles d’un libraire ou d’un éditeur, ces fonctions étant alors réunies par une seule personne ou une famille. Ici nous allons nous intéresser à celles qui se présentent sous la forme…

Détails

Les marques d’imprimeurs, d’éditeurs et de libraires dans les dictionnaires

Le développement de l’imprimerie ayant généralisé la production des livres en série, un des soucis des “imprimeurs-éditeurs” consiste à authentifier et à personnaliser leur production. Ces marques, qu’avec anachronisme nous pourrions appeler “ces logos”, sont sobres, discrètes et souvent représentées sous la forme d’un simple motif ornemental, d’un blason, d’un monogramme ou d’une composition florale.…

Détails

Encyclopaedia Universalis, tel le Phénix…

Cette semaine l’Encyclopaedia Universalis s’est rappelée à mon souvenir à deux reprises. La première, lors d’une vente aux enchères où j’ai assisté à l’adjudication d’un exemplaire en parfait état, complet de tous ses volumes, pour le prix dérisoire de quelques dizaines d’euros ; rappelons qu’en son temps elle était vendue, neuve, autour de 3 500 € ! La seconde…

Détails

Le charme des ex-libris

Le mot “ex-libris” est issu du latin “ex libris meis” (faisant partie de mes livres). Voici la définition de l’ex-libris par le dictionnaire de l’Académie de 1932 : « Marque apposée à l’intérieur des livres pour en indiquer le propriétaire ; les ex-libris sont souvent accompagnés de devises, d’armes, ou encadrés par des vignettes artistiques. » Si un bel…

Détails