Histoires de faussaires (1ère partie)

Le marché de l’art se voit régulièrement secoué par de retentissants scandales dus à la vente d’habiles copies sous le sceau de l’ancien et de l’authentique. Moins médiatisé, le monde de la bibliophilie n’est pas pour autant à l’abri de ces dérives. Certes les prix d’acquisition des ouvrages ne sont pas extravagants comparés à ceux…

Détails