Arabe (langue), Français (langue)

Dictionnaire Français-Arabe

Auteur(s) : BELOT Jean-Baptiste

 à Beyrouth, Imprimerie catholique
 5e édition revue et corrigée. La première édition date de 1890
  1928
 2 vol : tome 1. A-J (724 p.), tome 2. K-Z (1609)
 In-octavo
 demi basane noire, titre doré


Plus d'informations sur cet ouvrage :

Le père jésuite Jean-Baptiste BELOT arrive en Algérie vers 1844 dans un contexte difficile, la conquête et la “pacification” du pays par l’armée française n’y étant pas achevée. Pendant plusieurs années, il est professeur de grammaire dans l’orphelinat de Ben Aknoun près d’Alger, puis à Constantine, et apprend l’arabe dans ses fonctions. De retour en France, il continue à travailler sur cette langue qu’il parvient à maîtriser parfaitement.

En 1849, il peut déjà composer pour ses condisciples des Éléments de grammaire arabe, basés sur les travaux de SACY. Il arrive à Beyrouth en 1867. C’est dans cette ville qu’il prend la direction de l’Imprimerie catholique, demeurée particulièrement dynamique depuis le passage du père Ambroise MONNOT. L’imprimerie va par la suite diffuser les ouvrages de BELOT, mais aussi la revue hebdomadaire en arabe, al-Bachir (ou al-Basîr, “le messager” en français) ainsi que le bimensuel al-Machriq, placés sous sa direction éditoriale. En 1875, il participe également à la rédaction d’une nouvelle version de la Bible en arabe.

Ce dictionnaire français-arabe connaît d’emblée un succès qui ne s’est pas démenti depuis sa parution, ainsi qu’en témoignent les nombreuses rééditions. En 1952, l’ouvrage connaît même une seconde jeunesse après une refonte par le père Raphaël NAKHLA et Antoine KHOURY. De nos jours il demeure toujours une référence pour appréhender l’arabe classique à destination des francophones, tout comme son Vocabulaire arabe-français à l’usage des étudiants (1883) et son Cours pratique de langue arabe (1896).



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

EffacerSoumettre